Économie solidaire

Le  Ministère Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration est pleinement conscient  de ses responsabilités envers les marocains du monde   et  vise à associer notre communauté établie à l’étranger, de manière active et dynamique, au processus de développement durable du pays au même titre que toutes les autres composantes de la société.   Le Maroc cherche à garantir aux migrants marocains le statut de citoyens à part entière, à travers une pleine intégration socio-économique au Maroc et dans  les pays d’accueils.

  • Le Ministère a élaboré un programme qui vise à renforcer la capacité de gestion des associations des Marocains du monde pour qu’elles puissent avoir les connaissances nécessaires pour aider les Marocains à s’intégrer dans  les pays d’accueils ainsi que de s’engager dans le développement du pays d'origine.
  • Les associations des Marocains du monde travaillent en coordination avec la population et les associations locales et les élus pour financer et mettre en œuvre de nombreux projets dans leurs régions d’origine.  Un parfait exemple de cette dynamique  la région de Souss Massa Draa où ces associations jouent un rôle important et actif en termes de fourniture de l'eau potable et d'électricité, la création d'activités génératrices de revenus au profit des populations locales ainsi que la construction des routes et l’équipement des dispensaires..etc.
  • la signature de plusieurs accords de partenariat entre le Ministère et les associations des Marocains du monde pour la réalisation des projets commun de développement local (Association Migration et Développement « M & D », Association Alpes Atlas, Association médicale d’aide au développement « AMDAM »), ainsi que de nombreuses initiatives entreprises dans le domaine de la santé, l'éducation, les transports.)
  • jouer le rôle de médiation dans le but d’encourager et de guider les associations des MRE et les associations locales œuvrant dans  le domaine de développement solidaire, et fournir un soutien administratif, technique, et parfois financier.
  • Essayer d’établir un contact constant avec les associations MRE et œuvrer pour la réalisation d’une base de données les concernant, et leur informer à chaque occasion de toutes formes d'initiatives dans le domaine de développement local.

Partenariat avec l’OIM

Projet : Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement (ICMD) : Renforcer la contribution de la migration pour le développement en mettant en valeur sa dimension locale. Phase II

Avec un budget estimé à $ 500 000, deux associations des MRE sont arrivées à décrocher un financement de leurs projets après un processus de sélection et d’évaluation national et international : L’association «Migration et développement» et l’association  "coopératives agricoles de Figuig" avec un montant de $ 250 000 pour chaque association.

Partenariat avec l'Union européenne:

Projet « Charaka: promouvoir la circulation des compétences et soutenir les politiques publiques": le projet s’étale sur trois ans à compter de l'année 2014 avec un budget de 5 millions d'euros de l'Union européenne.
Le projet vise dans la première et la deuxième partie à :
1-  Faire  l'inventaire des projets de développement  réalisés  au Maroc dans le domaine de la migration et le développement et la reproduction des expériences réussies  dans d'autres régions, en tenant compte des spécificités de chaque région.

2- Fournir aux autorités marocaines des informations précises sur les caractéristiques de la communauté marocaine en Europe afin de développer une stratégie nationale visant à mobiliser le capital humain, social et financier de cette communauté pour le  développement du Maroc.

Dans le but de soutenir  l’investissement productif des MRE et des associations MRE au Maroc et d’assurer un impact socio-économique local avéré et durable de cet investissement, le service en charge de l’Economie solidaire au sein du Ministère se fixe comme objectifs pour 2015 :

  • La création d’une base de données des associations des marocaines du monde actives dans le domaine du développement durable.
  • L’encouragement du réseautage des associations MRE œuvrant dans le développement local.
  • La mise en relation entre les associations des migrants porteuses de projets de Co- développement et les autorités nationales et locales.
  • L’identification des acteurs locaux et nationaux et des bailleurs de fonds intéressés par la thématique du développement durable dans le but de coordonner  et de créer des partenariats,
  • Le développement de partenariats avec les agences de développement actives dans le domaine (Agence nord / sud /  Oriental et  l'Agence de développement social),
  • La mobilisation des agences de développement et des CRI pour:
  • Développer une cartographie des projets de développement en cours,
  • Identifier les besoins de développement et d’investissement de chaque région,
  • Etablir des offres et proposer des domaines d’intervention aux associations de migrants souhaitant intervenir et mener des initiatives pour le développement de leurs régions,
  • Offrir aux MRE, dans leur pays de résidence, des informations d’ordre pratique utiles aux investisseurs/associations (cadre légal, procédures, institutions à contacter en cas de besoin…).
  • Informer les MRE sur le processus de développement local et les chantiers engagés dans leur territoire.
Partager